Concevoir une voiture de Formule1 : L’objectif d'élèves ingénieurs Arts et Métiers

Concevoir une voiture de Formule1 : L’objectif des élèves ingénieurs Arts et Métiers
Actualité
Vie étudiante

15 élèves du campus de Lille participent cette année avec des élèves du campus de Metz au challenge Formula Student, une compétition automobile estudiantine internationale.

Se former autour de sa passion

Passionnés de sport automobile, l’ensemble des élèves ingénieurs mobilisés pour ce challenge s’attèlent à concevoir un véhicule de course.« On se forme à ce qu’on adore, en vue d’avoir une première expérience dans le domaine avant notre diplôme » souligne Thomas Wielgosik, élève ingénieur de 2ème année participant au projet. Depuis mars 2020, les futurs ingénieurs développent ainsi leurs connaissances en conception et fabrication au travers d'un exercice réel, celui de concevoir et réaliser un véhicule de type monoplace.
Pour réussir ce challenge, l’équipe est divisée en plusieurs pôles : Liaisons au sol, Châssis, Moteur et aérodynamisme. Les élèves ingénieurs ont aussi sollicité leurs enseignants en conception et fabrication pour les accompagner dans le cadre de leurs projets de 2ème année : « C’est un grand projet, bien ficelé, et nous sommes heureux d’aider et d’accompagner nos élèves dans leur démarche » ajoutent Bernard Charat et Philippe Carpentier, enseignants.

Une première étape en 2021

L’objectif à terme est bien évidemment que la voiture effectue la course mais les futurs ingénieurs sont lucides. « Notre objectif pour 2021 est de participer au Formula Student dans la catégorie statique. Nous présenterons les plans de notre voiture, ce qui nécessite déjà un important travail de conception. Un premier retour du jury permettra alors de faire évoluer notre conception pour 2022. » L’équipe sera jugée sur 3 critères : la conception, la maîtrise des coûts et le business plan, le tout en anglais ! Le règlement du challenge impose des critères précis et des normes spécifiques, en particulier sur le moteur. « Nous ne sommes pas motoristes, on regarde donc ce qu’on peut récupérer sur des moteurs existants pour choisir un moteur qui allie masse embarquée et puissance. » C’est ainsi que l’équipe est partie d’un moteur de moto, qui sera adapté grâce à un système d’engrenages à définir. « Nous avons développé des connaissances poussées dans les moteurs afin de savoir comment ils fonctionnent et comment les adapter. » ajoute Thomas Wielgosik. L’ensemble est ensuite modélisé sur 3DEXPERIENCE, ce qui leur permet de se former à un nouveau logiciel de conception.

Les élèves ingénieurs ont imaginé ce projet sur plusieurs années. Outre l’objectif de concourir pour 2022, chaque promotion aura le choix de sa motorisation. D’autres élèves ingénieurs Arts et Métiers travaillent donc en parallèle au pré-développement d’une technologie pour créer un véhicule électrique qui pourra concourir au Formula Student !

Dernières actualités

Éveiller la curiosité des jeunes d’écoles primaires et les sensibiliser aux sciences et à la technologie, c’est l’objectif du projet pédagogique de 2e année

Actualité, Témoignage, Vie étudiante

Max Cochard, étudiant en 2e année du programme Bachelor de Technologie Arts et Métiers sur le campus de Bordeaux-Talence, revient sur les points forts de son parcours.

Témoignage

Ecoute, bienveillance, sensibilisation sont les maîtres-mots des Etudiants Relais Santé.

Actualité, Vie étudiante