Création d'un escape game collaboratif par des étudiants du MASTER MTI3D

Escape agame arts et métiers laval
Actualité

Des étudiants du Master MTI3D, Ingénierie du Virtuel à l'Institut Arts et Métiers de Laval ont développé un escape game collaboratif virtuel pour faire revivre l’histoire du dernier marquis du château de la Rouerie.

Quand la réalité virtuelle fait revivre l’Histoire…

Le château de la Rouerie, un édifice du XVIIe siècle implanté en Ille-et-Vilaine, a fait appel à des étudiants du Master MTI3D dans le cadre de leur projet pédagogique Senior. L'objectif : faire revivre l’histoire du dernier marquis du château : Armand-Charles Tuffin de la Rouerie, héros de la guerre d’indépendance des Etats-Unis et fondateur de la Chouannerie bretonne.

Pour répondre à cette commande, les étudiants ont alors développé de A à Z un escape game collaboratif virtuel qui peut se jouer avec 4 joueurs en simultané !

Le jeu replonge alors les visiteurs dans le passé en les propulsant dans le décor houleux d’un navire sur la Manche. Charger un canon de poudre, attaquer un navire ennemi, retrouver une lettre cachée, se procurer des armes et vaincre des révolutionnaires… un programme musclé où la manipulation des objets est rendu possible grâce aux Oculus Touch (accessoires à détection de mouvement spécialement conçus pour la réalité virtuelle).

Faire revivre le passé : l’enjeu du réalisme

La réalité du jeu est à son paroxysme avec des scènes issues des scans poussés des pièces du château, (avec un travail de retopologie sous 3DS MAX), les avatars reflètent exactement les bustes des personnages historiques, les tableaux sont animés grâce à CrazyTalk et les dialogues et l’enregistrement des voix des personnages faits sur Audacity. Un discours narratif et instructif guide aussi le joueur tout en long de l’expérience.

J’ai réellement été bluffé par le travail de reconstitution des décors et des personnages, Diego Barbier de Chalais, propriétaire du château.

Preuve scientifique à l’appui, la réalité virtuelle est un bon outil pour la mise en valeur du patrimoine, elle permet un sentiment d’engagement plus fort qu’une simple visite. Acteur de son parcours sous casque, le visiteur acquiert ainsi plus facilement des nouvelles connaissances ! Une belle perspective de visite moderne utilisée notamment pour les journées du patrimoine.

Dernières actualités

Les équipes Arts et Métiers et celles du site 

Actualité, Entreprise, Recherche

Simon Poujade est consultant en amélioration continue chez Kaizen Institute.

Actualité, Témoignage