Des élèves du Campus de Lille travaillent sur la création d'un flux logistique "juste à temps" sur la ligne pédagogique

une
Actualité
Témoignage

Encadrés et accompagnés par Anthony QUENEHEN et Ana-Sofia JESUS GONCALVES, Romane COURAU, Vianney FERREY, Lina OUHAMMOU et Emma SOUSA, élèves en 2e année de Programme Grande Ecole sur le Campus de Lille, travaillent ensemble dans le cadre de leur PJT2A à la création d'un TP sur la ligne pédagogique à destination des futurs élèves de 2e année PGE.

Ce TP aura pour but d'enseigner de manière pratique des notions jusqu'alors théoriques, sur le système de production "Juste à Temps" avec notamment l’outil Kanban. "L'objectif est de concevoir et réaliser un système de réapprovisionnement de la ligne en U et de ses fournisseurs (Supply Chain) basé sur le captage et le traitement des informations générées en temps réel pendant la production" expliquent-ils.

une

Construire un environnement de travail immersif et ouvert pour les étudiants

Pour cela, les élèves ont dû dans un premier temps se familiariser avec les notions autour des flux en juste à temps et des Kanban. Leur seconde étape était de réfléchir ensemble à toutes les possibilités et entrées possible du sujet pour la mise en place du TP sur le terrain. Ils ont ensuite travaillé à identifier les objectifs pédagogiques avec leurs enseignants, une stratégie pour atteindre ces objectifs, un planning précis ainsi que des indicateurs de performance à suivre pour mesurer la bonne réception des notions par les élèves. Enfin, ils ont travaillé au découpage et à la création des scenarii pédagogiques des séances de TP, ainsi qu'à la réalisation de simulations numériques. Une dernière étape consistera à faire des "test" de la solution envisagée avec les élèves de 2e année pour faire des ajustements et déterminer la meilleure répartition des opérations et l'équilibrage des tâches pour chaque poste, construisant ainsi un environnement de travail immersif et ouvert pour les étudiants.

L'apprentissage par compétences apporte une vraie dynamique pour les élèves et les enseignants. Être sur le terrain, voir, faire, manipuler, décomposer les actions, essayer, se tromper, recommencer... C'est là tout l'intérêt de la méthode de Brousseau, de qui s'inspirent les élèves de ce groupe PJT : selon ce dernier, "l'élève doit être constructeur et acteur de ses apprentissages".

Bravo à eux pour ce projet.

deux

Anthony QUENEHEN, co-encadrant du projet, témoigne :

"C’est la première fois que nous impliquons les étudiants autant en amont dans la co-construction d’une séquence pédagogique. Cela a nécessité un investissement particulier car une partie de l’équipe n’a toujours pas eu les cours sur cette thématique et ont dû se former presque en autonomie. Ce projet, comme d’autres PJT et PJE liés à la plateforme, représente une étape importante dans le développement de l’écosystème ELF du campus de Lille. C’est une façon de travailler différente, plus créative, où nous confrontons nos idées en permanence, et toujours en mettant l’apprenant au cœur de notre démarche."

Dernières actualités

L'Institut Arts et Métiers de Chalon-sur-Saône a organisé, en partenariat avec Le Grand Chalon, l'

Actualité, Entreprise

La cérémonie des Prix de Thèse Pierre Bézier s'est déroulée le 14 février 2024 sur le campus de Paris, au sein de l'amphithéâtre Pierre Bézier.

Actualité, Innovation, Recherche

Raphaël Fourest, étudiant en première année du Programme Grande Ecole du campus Arts et Métiers de Lille s'est lancé dans la création de son association Horlozarts, un projet mené avec quatre autres camarades, dédié à la découv

Actualité, Focus, Entrepreneuriat, Innovation, Vie étudiante