Projet étudiant : 5 étudiants participeront à une journée d’essais privés de F1

En plein travail de CAO
Actualité

Cinq étudiants participeront à une journée d’essais privés de Formule 1 début 2021. Un prix remporté grâce au travail de haut-niveau qu’ils ont réalisé sur leur projet pédagogique proposé par Cyril Dumont, parrain de leur promotion et Directeur des Opérations et de l'Etablissement chez Renault Sport Racing.

Un challenge pour les étudiants

Proposé à la rentrée 2019 à tous les étudiants du campus de Metz en 2e année du Programme Grande École, seuls quatre groupes ont eu la chance de pouvoir travailler sur le sujet proposé par Renault Sport Racing. Une chance pour les étudiants lauréats qui reviennent sur le choix de ce projet : « Je souhaitais réaliser un projet concret et le fait qu’il soit en partenariat avec une entreprise était très important. », explique Julien Bechtold.

Un intérêt partagé par trois autres étudiants lauréats : Erwann Bertrand, Jean Duchenet et Guillaume Ducreux. Ce dernier avait même déjà effectué son stage ouvrier de 1re année chez Renault Sport Racing.

Le défi

Les quatre groupes d’étudiants devaient proposer une solution novatrice du système de vidange moteur pour une monoplace de Grand Prix de Formule 1. Le système de vidange moteur a pour but d'aspirer le mélange huile/gaz qui se trouve dans plusieurs compartiments du moteur. Il est principalement composé d'un groupe de pompes de vidange et d'un désaérateur permettant de séparer l'huile des gaz afin de retrouver les performances initiales de l’huile.

L’enjeu de cette étude était de concevoir entièrement le groupe de pompes de vidange et le désaérateur en effectuant l’analyse fonctionnelle, le calcul dimensionnel, la conception, la simulation et la validation du système. Un projet auquel les lauréats ont consacré beaucoup de temps durant le confinement.

Hard skills et soft skills

« J'ai beaucoup appris d'un point de vue des connaissances technologiques mais surtout sur les compétences de communication et d'organisation qui peuvent difficilement être enseignées dans un amphi, explique Julien. Tout au long du projet nous devions communiquer avec nos contacts chez Renault Sport Racing, leur présenter nos avancées et nous montrer convainquant sur nos choix techniques et organisationnels. »

Quant à Erwann et Jean, ils ont apprécié de pouvoir expérimenter la démarche de conception depuis un cahier des charges donné ainsi que de parfaire leur maîtrise des logiciels métiers comme CATIA ou Star CCM+.

« Ce projet très concret a fait appel à des compétences très variées, que ce soit en organisation, prise en main de logiciels ou force de travail. C'est un excellent complément à notre formation ! », explique Guillaume.

« Du vrai beau travail d’ingénieur »

Côté Arts et Métiers, les enseignants encadrants ont souligné un travail exceptionnel et une maîtrise logiciel au-delà de l’attendu.

Côté Renault Sport Racing, Cyril Dumont livre son ressenti : « Ils ont fait preuve d’un très fort investissement, d’une très grande rigueur d’exécution et nous ont fourni des livrables de très haut niveau. Les étudiants lauréats ont délivré un très beau travail d’équipe homogène, une présentation d’une clarté et d’une fluidité exemplaire, et ont transmis au jury une sensation de maîtrise totale de leur sujet !
Un travail particulièrement impressionnant a été fait par un étudiant sur les pompes de vidange. Nous avons été marqués par le produit livré, très précis et très abouti ! Un gros volume de travail pour un seul homme. C’était vraiment très agréable à voir, du vrai beau travail d’ingénieur. »

Un prix très attendu

Alors que les équipes savaient qu’il y avait un prix à la clé, sa teneur n’a été dévoilée qu’au moment des résultats. Une surprise de taille pour les lauréats.

Les étudiants attendent avec impatience cette expérience qui leur permettra de voir le travail des techniciens et des ingénieurs en temps réel : « J’ai hâte de pouvoir accéder au paddock Renault pour observer le travail des ingénieurs dans le cadre de la préparation et du déroulement d'un essai de la voiture », explique Jean.

Guillaume s’impatiente de « voir rouler concrètement une monoplace (la RS21) sur laquelle nous avons pu travailler ».

« C'est l'occasion de découvrir un milieu auquel je n'aurais jamais cru avoir accès, d'être proche des ingénieurs/techniciens et pilotes et de découvrir le fonctionnement de leur milieu en temps réel. », ajoute Erwann.

« C'est une occasion qui ne se présente pas souvent ! », conclut Julien.

Félicitations aux cinq lauréats !

Dernières actualités

Cinq étudiants participeront à une journée d’essais privés de Formule 1 début 2021.

Actualité

Félix Guéguen est élève-ingénieur Arts et Métiers en 3ème année du Programme Grand Ecole, dans le cadre d'un double diplôme réalisé avec

Témoignage

Le 6 juillet dernier, Rachel, ex-doctorante du laboratoire I2M du campus de Bordeaux, a décroché le prix Jean-Marc Gey (JMG) qui récompense des doctorants effectuant une thèse dans un laboratoire adossé à

Actualité

En juillet 2020, Arts et Métiers a délivré aux étudiants de la promotion 2019 du Programme Grande Ecole les premières attestations de réussite sécurisées par la blockchain.

Actualité