Omni, startup incubée à Arts et Métiers, lance le GlobeTrotter !

Omni lance GlobeTrotter
Actualité
Entrepreneuriat

Le GlobeTrotter est une fixation qui permet de motoriser n’importe quel fauteuil roulant à moindre coût et ainsi améliorer la mobilité des personnes en situation de handicap moteur.

La genèse du projet 

Robin Lhommeau (diplômé Arts et Métiers), Sulivan Richard, Mathieu Izaute et Noé Vinot-Kahn, tous les quatre ingénieurs, se rencontrent à la d.school Paris, une école d’innovation centrée sur l’utilisateur. Ensemble, ils travaillent sur le sujet « améliorer la mobilité des personnes ayant un handicap moteur ». Après avoir échangé avec de nombreuses personnes en situation de handicap moteur, parmi lesquelles Charlotte Alaux (en fauteuil roulant depuis l’âge de 4 ans), pour comprendre leurs besoins et testé plusieurs options, ils décident de créer une fixation pour trottinette électrique.

Les personnes qu’on a rencontrées nous ont motivés à continuer !

Une fois leur année à la d.school terminée, ils créent Omni en 2018, avec Charlotte Alaux, en s'appuyant sur l'incubateur d'Arts et Métiers sur le campus de Paris.

Une solution innovante, inclusive et accessible

Après la réalisation pendant deux ans de plus de 50 prototypes pour faire que la fixation soit adaptée à un maximum de trottinettes et de fauteuils roulants, et des centaines d’heures de test pour garantir la sécurité des utilisateurs, le GlobeTrotter a vu le jour !

L’avantage du GlobeTrotter par rapport aux solutions médicales existantes ? Il est accessible au plus grand nombre grâce à son coût réduit : 590 euros (somme à laquelle il faut ajouter l’achat de la trottinette électrique) contre 5 000 euros minimum pour une motorisation classique ! De plus, il était important pour les fondateurs d’Omni d’utiliser un objet (la trottinette électrique) issu du monde des valides afin de limiter le stigmate lié au handicap.

Omni a remporté le Prix HandiTecAM en 2019, qui récompense un projet technique pour faciliter, améliorer ou enrichir la vie des personnes en situation de handicap et reçu le soutien de la Fondation Arts et Métiers via un prêt d’honneur de 40 k€.

 Etre incubé à Arts et Métiers aux côtés d'autres start-up hardware nous a permis d'évoluer dans le bon environnement pour développer ce produit, indique Robin Lhommeau.

 

Et maintenant ?

Après plusieurs brevets déposés et une pré-série réalisée cet été, la commercialisation du GlobeTrotter a débuté ! Plus de 150 pré-commandes ont déjà été faites et seront livrées en mars.

L’objectif pour 2021 ? Equiper 1 000 personnes de ce dispositif !

Une levée de fonds est prévue mi-2021 via les canaux Business Angel, fond d'investissement et familly offices. Toute personne souhaitant également contribuer à ce projet est la bienvenue !

 

Dernières actualités

Dès l’obtention de son diplôme en 2017, Bastien Triclot travaille au développement de son projet d’entrepreneuriat : une plateforme intelligente basée sur la technologie

Actualité, Entrepreneuriat

Vaitea Bahri, étudiante Arts et Métiers, est lauréate d’une bourse Fulbright qui lui permettra de partir le 1er août pour Berkeley "l’esprit tranquille."

Actualité, Témoignage

Eloïse Minder, étudiante en 1re année du Master MTI3D, a remporté avec son équipe le prix Numérique - monde connecté

Actualité, Témoignage, Entrepreneuriat

Mis en place depuis septembre 2020, le contrat de professionnalisation a séduit 17% des étudiants de l'Institut de Laval en 2e année du Master Recherche Management en Technologie I

Actualité, Témoignage, Entreprise