Portrait de Théodore GERBIER, élève sur le campus de Lille, en alternance chez Exotec

Théodore
Actualité
Témoignage
Entreprise
Vie étudiante

Cette année, parmi les 78 élèves de 3e année du Programme Grande Ecole sur le campus de Lille, 15 suivent leur expertise en contrat de professionnalisation. Nous avons rencontré l’un d’eux, Théodore GERBIER, qui nous parle de son choix de formation et témoigne de son insertion progressive dans le monde du travail.

Quel est ton parcours scolaire ? 

« Après ma classe prépa, j’ai intégré le campus de Metz où j’ai réalisé mes deux années de formation généraliste. Pour cette 3e et dernière année, j’ai choisi de rejoindre le campus de Lille pour suivre l’expertise Gestion Industrielle sous la forme d’un contrat de professionnalisation de 12 mois. Je suis donc salarié : j’alterne des périodes à l’école et en entreprise au premier semestre, puis à temps plein en entreprise au second semestre. » 

Pourquoi ce choix ? 

« J’avais envie d’apprendre de façon concrète, sur le terrain. La formation uniquement théorique me correspondait moins. L’alternance est donc apparue comme la solution idéale pour moi, liant théorie en cours avec pratique en entreprise.

 J’ai des objectifs bien définis, je sais quelles sont mes missions et ce que je dois faire. Ça me motive vraiment à aller au travail le matin car je sais que j’ai des objectifs concrets à atteindre.  

Par ailleurs, c’est un bon moyen pour moi d’intégrer progressivement le monde de l’entreprise, de continuer à apprendre et à me former au quotidien avec mes responsables. Je prends confiance en moi et en mes capacités pour me sentir pleinement légitime une fois diplômé. Cela permet aussi d’enlever le flou que l’on peut parfois avoir en école sur ce qu’est concrètement le métier d’ingénieur et ses responsabilités. » 

Parle nous de ton entreprise d’alternance et du poste que tu occupes 

« J’ai rejoint depuis le 05 septembre Exotec au poste d’Ingénieur méthodes dans une équipe de dix personnes. C’est une entreprise de robotique qui propose des solutions pour tout ce qui est logistique et gestion de commandes pour le e-commerce, l’industrie etc. En plus d’être la 1re licorne industrielle française, elle est très active, en pleine croissance et avec une dimension internationale qui m’intéresse beaucoup. » 

Théodore

Quelles sont tes missions et quelles compétences cette alternance te permettra d’acquérir ? 

« Mes missions sont assez variées, avec une grosse part de terrain que j’apprécie vraiment. Je dois proposer et réaliser des modes opératoires pour la production, mais aussi des améliorations de systèmes de production pour les rendre plus faciles et plus clairs, ou encore des prototypes pour les bancs de test, jusqu’à la vérification de leur bon fonctionnement.  

Ce qui me plait le plus pour l’instant, c’est l’interaction avec les techniciens. Je dois comprendre leurs gestes afin de leurs proposer les améliorations les plus pertinentes. Le fait de ne pas être uniquement derrière un bureau, est un mode de travail qui me correspond bien et qui me permet de rester actif, dynamique et force de proposition.  

Cette alternance s’harmonise bien avec mon projet professionnel puisque je souhaiterai travailler plus tard dans la production et ainsi participer à la construction de produits . La partie « méthodes » m’intéresse pour comprendre les étapes et la production. Je me renseigne aussi sur l’amélioration continue pour compléter mes connaissances et mon expérience. » 

Quels sont tes projets professionnels pour la suite, tes objectifs ? 

« Deux idées sont petit à petit en train de germer dans mon esprit. J’aimerais beaucoup partir 2 mois à l’étranger pour valider mon expérience internationale. Mon entreprise actuelle a des bureaux aux Etats-Unis notamment, ça me plairait de rejoindre leur équipe Service Center à Atlanta. Ils ont également une antenne à Tokyo au Japon qui pourrait m’intéresser. Ma deuxième idée serait de compléter mon cursus d’ingénieur par une année de formation en école de commerce pour aborder les questions business et création d’entreprise (un de mes rêves !). » 

Un dernier mot pour motiver d’autres jeunes à suivre leur formation d’ingénieur Arts et Métiers en alternance ? 

« Tout dépend des profils, certains aiment vraiment la partie théorie et dans ce cas l’expertise de 3e année avec le statut étudiant classique leur conviendra parfaitement, d’autant qu’il y a quand même un stage en fin d’année.  

En revanche, s’ils aiment faire des activités en dehors des cours pour mettre en application ce que l’on apprend à l’école, s’ils ont envie d’être actifs et d’intégrer rapidement le monde du travail, s’ils sont impatients de travailler sur le terrain, alors l’alternance leur plaira à coup sûr ! » 

 

#Skypod #Exotec #ExoInterns 

Un grand merci à Théodore pour son témoignage, nous lui souhaitons une bonne année dans son entreprise et une bonne continuation !

Dernières actualités

Découvrez le portrait d'une femme ingénieure Arts et Métiers, aujourd'hui chez Vinci Energies. 

Témoignage, Entreprise

Encadrés et accompagnés par Anthony QUENEHEN et Ana-Sofia JESUS GONCALVES, Romane COURAU, Vianney FERREY, Lina OUHAMMOU et Emma SOUSA, élèves en 2e année de

Actualité, Témoignage

Pour répondre à cette question, des étudiants du programme Grande Ecole du campus d'Angers ont mené un projet pédagogique de 2e année. 

Actualité, Focus

En 2023, les campus et instituts Arts et Métiers vous ouvrent leurs portes pour des Journées Portes Ouvertes exceptionnelles !

Actualité