Prix de la recherche partenariale, les trois lauréats

Prix de la recherche partenariale, les trois lauréats
Actualité
Recherche

Les prix de la Recherche partenariale de l’Institut Carnot ARTS, constitué de 23 laboratoires, ont été remis à trois chercheurs pour leurs travaux en lien avec les problématiques de l’industrie du futur.

L’objectif de ces prix est de récompenser et d’encourager les ingénieurs de recherche, chercheurs et enseignants-chercheurs au développement de la recherche contractuelle avec les entreprises. Les lauréats bénéficient d’une somme de 25 000 € pour favoriser un co-financement de projet ou le développement d’un démonstrateur.
Chaque lauréat bénéficiera aussi d’un accompagnement par un chargé d’affaires pour l’aider à développer de nouvelles activités de recherche contractuelle.


La remise des prix officielle aura lieu en juin 2021 lors du séminaire de l’Institut Carnot ARTS.

Louis Denaud - LaBoMaP

Louis Denaud LaBoMaP

Louis Denaud a été récompensé pour son projet mené avec l’entreprise Brugère du groupe « Les Manufactures Février », qui a consisté à accompagner l’entreprise vers une maîtrise de sa fabrication par la mise en place d’une traçabilité des billons de bois sur la chaîne de fabrication (plus d’informations).

Le partenariat de recherche  

  • Création d’un laboratoire Mixte Public/Privé labélisé par la région Bourgogne Franche Comté : BOPLI (BOurgogne PLacage Innovation).  
  • Extension de la ligne de déroulage du LaBoMaP et intégration d’un capteur de mesure de pente de fil du bois en temps réel.
  • Contrat direct avec AMVALOR pour le développement et l’installation d’un démonstrateur de mesure en ligne de l’ondulation des placages et la formation de personnels.
  • Signature d’une thèse en contrat direct.  

Publications :

  • 5 articles scientifiques, 7 communications scientifiques nationales et 2 internationales,  
  • 5 publications techniques et participation à 3 opérations de communication grand public,  
  • Embauche d’un ingénieur en CDI par AMVALOR et d’un ingénieur en CDI par Brugère. 

Vincent Delos - laboratoire I2M

Vincent Delos I2M

Vincent Delos (I2M) a été récompensé pour sa méthode originale de tolérancement géométrique. Cette méthode a fait l'objet de développements de logiciels open-source, et est très utilisée en interne, à I2M, comme en externe.  

Partenariat de recherche  

  • Implémentation des travaux de recherche sur les turbomoteurs de Safran Helicopter Engine, Safran Aircraft Engine et le spectromètre du CENBG.
  • Développement informatique de la bibliothèque de calculs polyédriques politopix (open source C++, téléchargée plus de 1200 fois) et qui sert de noyau au logiciel libre PolitoCAT.
  • Financement par la SATT Aquitaine pour l'écriture d'un logiciel par trois développeurs de la société Open Cascade à Nijny Novgorod (Russie), avec une nouvelle thèse.  
  • Projet ANR ATOPAD (2020-2023), en partenariat avec le laboratoire LURPA (ENS-Paris Saclay), sur la prise en compte des défauts de formes couplées à la rigidité des pièces.   

Publications :

  • 7 publications et 10 conférences avec actes,
  • 2 thèses Cifre avec Safran Helicopter Engine,
  • Un « best paper » de l'American Society of Mechanical Engineers en 2016, 
  • Participation au 5th sino-french workshop on Digital Factory and Smart Manufacturing à Beihang University (Pékin) en novembre 2019.

Xavier Bonnet - l'IBHGC 

Xavier Bonnet

Xavier Bonnet a été récompensé pour ses travaux sur les dispositifs d’assistance et de compensation du handicap pour la locomotion (prothèses externes, orthèses, exosquelettes) au sein de l’équipe « Sport, mobilité, handicap » de l’Institut de Biomécanique Humaine Georges Charpak (IBHGC) du campus de Paris. 

Du fait de leurs poids et de la complexité de leur manipulation, les appareillages de type prothèse sont difficilement utilisables, notamment pour franchir des pentes, des dévers et des escaliers.

Dans le cadre d'un projet ANR coordonné par Arts et Métiers (Hélène Pillet de l’IBHGC) entre 2011 et 2014, Xavier Bonnet a mené des travaux pour augmenter la sécurité et le confort de ces appareillages. Ce projet réunissait différents partenaires : le CERAH (Centre d'études et de Recherche pour l'Appareillage des personnes Handicapées), l’IRR (Institut Régional de Réadaptation de Nancy) et la Société Proteor (spécialisée dans les dispositifs de compensation du handicap).

Il a permis de développer un système donnant une bonne synchronisation entre le genou et la cheville et pesant trois kilogrammes.

Cette prothèse a été sélectionnée dans le cadre des "34 plans de réindustrialisation de la France" et a reçu le soutien de la Direction Générale de l'Armement sous la forme d’un financement DGA RAPID.

Ces apports financiers ont permis de poursuivre ces travaux de recherche sur l’amélioration du comportement de la prothèse. 

Une première version de cette prothèse, qui a reçu le prix "innovation défense" du Ministère des Armées en 2018, est actuellement en cours d'évaluation clinique. 

L’ensemble de ces travaux a été l’occasion de nouer des partenariats directs avec des industriels du secteur, Proteor, Décathlon et Hexowheel, ainsi que des partenariats avec les équipes cliniques spécialistes de leur utilisation : Hôpital d’Instruction des Armées de Percy, CERAH et l’Institut Régional de Réadaptation de Nancy.

Cette innovation a aussi donné lieu à de nombreux reportages et articles de presse : France 3 (plus d’informations), La Croix (plus d’informations), Les Echos (plus d’informations), BFM (plus d’informations)…

Le partenariat de recherche 

  • Plusieurs partenariats directs avec les industriels du secteur : Proteor, Décathlon et Hexowheel,
  • Partenariats avec les équipes cliniques spécialistes de leur utilisation : Hôpital d’Instruction des Armées de Percy, CERAH, Institut Régional de Réadaptation de Nancy,
  • 4 projets en contrats de recherche collaborative.

Les publications associées au partenariat

  • 27 articles dans des revues internationales,
  • 5 délivrances et publications de brevets,
  • 6 distinctions / prix.

Dernières actualités

Mis en place depuis septembre 2020, le contrat de professionnalisation a séduit 17% des étudiants de l'Institut de Laval en 2e année du Master Recherche Management en Technologie I

Actualité, Témoignage, Entreprise

Jade Durand-Viel, étudiante en Programme Grande École a effectué une césure

Actualité, Témoignage

L’institut de Chambéry travaille sur la maîtrise du cycle de vie des produits complexes contenant des plastiques depuis 2012. En témoignent les thèses récentes ou en cours.

Actualité, Recherche

Sihem Benzerga, jeune diplômée du Programme Grande Ecole, a effectué sa 3ème année à L’Université Nationale de Colombie (UNAL), pour se spécialiser en sciences environnementales.

Actualité, Témoignage, International