Un premier stagiaire texan pour le laboratoire MSMP du campus aixois

tamu
Témoignage
International
Recherche

Dans le cadre du partenariat avec TEES/TAMU, le laboratoire MSMP accueille sur le campus d’Aix-en-Provence Luca Freitas, premier stagiaire texan. Après un « Bachelor of Science, Major in Engineering » et dans le cadre de sa formation «Engineering Honors (EH)», Luca Freitas vient faire un stage de 2 mois au laboratoire MSMP.

Luca Freitas est encadré par un enseignant cherche de l’équipe I2MP du laboratoire MSMP Hossein Ramezani-Dana et suivi par Marc Weichold de TAMU.

Il travaille sur la « Fabrication d'additifs de matériaux métalliques à granulométrie fonctionnelle par fusion sélective au laser » et plus particulièrement sur les matériaux à gradient propriétés (Functionally Graded Materials) obtenus par le procédé SLM (Selective Laser Melting). Luca Freitas utilise pour son étude les différentes plateformes et ressourcements technologiques du MSMP notamment sur le MEB et sur les RX.
Il a par exemple déjà effectué les manipulations suivantes :

  • Analyse microstructurale via le microscope optique permettant de mettre en évidence la répartition des phases de l’échantillon réalisé (Inox 316L).
  • Analyse microstructurale via le microscope électronique à balayage (MEB) permettant d’observer la taille de grains de l’échantillon réalisé.
  • Analyse dispersive en énergie ou analyse par rayons X à dispersion d’énergie (EDX) utilisée pour caractérisation chimique/élémentaire de l’échantillon imprimé.
  • Analyse diffraction d’électrons rétrodiffusés (EBSD) permettant de mesurer l’orientation cristallographique des grains de l’échantillon réalisé.
  • Caractérisation mécanique via l’essai de micro dureté permettant de mesurer la dureté très localisée de l’échantillon réalisé

Accompagné de son tuteur Hossein Ramezani-Dana, il utilisera également la technique corrélation d’image numérique (CIN) pour mesurer le champ de déplacement de l’échantillon réalisé lors d’une sollicitation uniaxiale, Il aura ainsi accès aux équipements scientifiques du campus de chalons.

Cette première expérience a pour but de développer les liens entre le MSMP et TEES/TAMU et ceci sous tous les angles liés à la recherche et en conservant toujours à l’esprit la mise en place d’un double diplôme master 1 et 2.

Les relations avec TAMU ont démarré en 2016, se sont concrétisées par un accord signé en 2017. Depuis, le partenariat a eu l’occasion d’enrichir par l’organisation de worshops (2018 aux Etats-Unis, 2019 à Aix-en-Provence et un à venir fin 2019 au Texas). Des séries d’échanges ont également eu lieu entre étudiants français et américains sur le campus.


Le laboratoire souhaite encourager ces échanges et développer les aspects recherches de ces échanges. En effet, dans un premier temps, les échanges ont été principalement pédagogiques. L’arrivée de Luca est le premier pas vers des échanges pédagogiques à envergure « recherche » en associant le stage à un projet de recherche.

L’an prochain devrait voir le démarrage d’échanges au niveau d’étudiants de 2e année, avec l’envie de voir ces étudiants rester et poursuivre leur stage en laboratoire pour initier ou développer des projets de recherche.

Tout cela dans la continuité de la construction d’un double diplôme niveau Master 1 et Master 2 portés par Mohamed El Mansori et Laurent BARRALLIER avec Texas A&M TAMU sur la thématique « Advance Manufacturing and Material Science ». Ce master sera accessible aux étudiants « Ingénieur Programme Grande Ecole » de 2e année, et aux étudiants américains de TAMU. Une année d’expertise sera associée à ce master pour avoir l’éligibilité au master international avec option « Master of science et master of engineering » pour les étudiants américains et ainsi aller vers un double diplôme.

Témoignage de Luca Frietas

Dernières actualités

L’Usine extraordinaire, une opération d’intérêt général

L’usine du futur est prête p

Actualité, Entreprise, Innovation

Se démarquer sur le marché du travail avec un double-diplôme franco-allemand.

Témoignage, International

Enseignant-chercheur sur le campus d’Angers et au sein du LAMPA depuis 2011,

Témoignage, International, Recherche

Faire voler un drone en apesanteur... C'est le projet porté par une équipe constituée d’élèves ingénieurs du campus Arts et Métiers de Lille qui vient de remporter le concours "Projet Parabole" du CNES.

Vie étudiante