Vers le déploiement de la réalité virtuelle et augmentée dans l’Industrie du Futur

Vers le déploiement la réalité virtuelle et la réalité augmentée dans l’Industrie du Futur
Actualité
Recherche

Florence Danglade, Professeur agrégée en sciences de l’ingénieur et Docteur en conception mécanique au LISPEN mène des études sur les attentes des industriels vis-à-vis des outils de CAO, des modèles 3D et de l’utilisation des techniques de réalité virtuelle (RV) et de réalité augmentée (RA) de la conception à la maintenance. Elle forme, également, les étudiants de Master Recherche MTI3D à l’Institut Arts et Métiers de Chalon-sur-Saône à ces techniques avec l’objectif qu’ils deviennent les ambassadeurs de ces nouvelles pratiques auprès de leurs futurs employeurs.

De l’entreprise à l’enseignement, participer et transmettre les évolutions des outils de virtualisation

Ce n’est pas hasard si Florence Danglade s’est orientée vers cette étude de Recherche. En 1994, alors qu’elle travaille chez Rapidex, elle est le témoin et participe au passage entre les plans dessinés à la main à la Conception Assistée par Ordinateur (CAO) en 2D. Puis, elle se forme à la transition entre la CAO 2D et la CAO 3D. Puis, Florence ressent le besoin de transmettre ces techniques et entre dans l’enseignement en 2004, elle partage son expérience en entreprise.

Vers le déploiement la réalité virtuelle et augmentée dans l’Industrie du Futur.

Vient alors l’essor de la réalité virtuelle et augmentée. Florence s’est emparée de ces nouvelles techniques et décide de voir plus loin que l’effet de mode que cela a pu sous-entendre auprès des entreprises et dans l’opinion publique. Florence lance alors une étude qui s’inscrit dans la virtualité pour l’Industrie du Futur. L’idée est de connaitre les attentes des industriels et lever les freins technologiques autour de l’usage de ces outils.

En effet, la réalité augmentée et la réalité virtuelle présentent de nombreux avantages dès la conception, la fabrication puis enfin la maintenance, indique Florence Danglade

La réalité virtuelle est utilisée dès la conception dans le cadre de revues de projet. Cette technique permet de gagner du temps de conception en réduisant les erreurs et en améliorant les prises de décision.

La réalité augmentée est, quant à elle, un atout dans la fabrication et la maintenance puisqu’elle répond à deux objectifs. Elle permet de former plus rapidement et réduire l’écart entre les débutants et les plus initiés. Elle assiste les opérateurs dans la réalisation des tâches en superposant le virtuel au réel au bon moment des bonnes informations et réduit ainsi les erreurs

Les utilisateurs potentiels souhaitent avant tout que l’usage de ces outils de virtualisation soit une vraie plus-value avec un gain de temps et de qualité, précise Florence Danglade

Les étudiants Arts et Métiers, des ambassadeurs pour lever les freins à l’usage de ces nouvelles pratiques

Florence enseigne à Chalon les verrous autour de la RA et RV pour l’industrie du futur aux étudiants du Master Recherche MTI3D à l’Institut Arts et Métiers de Chalon-sur-Saône.

Florence souhaite élargir cet enseignement aux étudiants Arts et Métiers en Programme Grande école.

Vers le déploiement la réalité virtuelle et la réalité augmentée dans l’Industrie du Futur

Dernières actualités

Le projet RehabByExo, projet  structurant de l’Institut Carnot ARTS, vise à développer un exosquelette pour la rééducation du patien

Actualité, Innovation, Recherche

Une rencontre, un déclic, une blessure ...

Actualité

Décathlon a fait appel à l’institut de Laval, et l’équipe “Présence et Innovation” du LAMPA, pour réaliser un

Actualité, Recherche

Acheter que la partie comestible de son ananas et réduire les troubles musculosquelettiques des opérateurs grâce à une machine automatique d’extraction de fruits, tel est le pari d’un étudiant Angevin en 2e année du

Actualité