Younes Faydi, docteur ès mécanique-bois

Younes Faydi
Témoignage
Recherche

Younes FAYDI, doctorant en spécialité mécanique-bois sur le campus Arts et Métiers de Cluny, a soutenu sa thèse lundi 11 décembre 2017. Il avait également participé au concours Ma Thèse en 180 secondes, durant lequel il avait remporté deux prix lors de la finale de regroupement HESAM Universités en 2016. Retour sur cet exercice de style.

Younes a mené sa thèse au sein du LaBoMaP dans l’équipe Bois. Il a également pu bénéficier de l’expertise du CIRAD (Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement).

Ma Thèse en 180 secondes : un exercice de style

En 2016, alors en deuxième année de thèse, il s’inscrit au concours Ma Thèse en 180 secondes. Il en avait entendu parler sur les réseaux sociaux alors qu’il était en Master 2 Recherche Mécanique et Science des Fibres à l’ENSISA. Cet exercice de style où le candidat doit trouver les mots qui conviennent pour expliquer sa thématique de thèse à un large public l'a immédiatement intéressé. « La diffusion de la recherche et du savoir est un critère important dans la carrière d'un chercheur. Il est en constante interaction avec le monde extérieur. », souligne Younes.

La diffusion de la recherche et du savoir est un critère important dans la carrière d'un chercheur, souligne Younes Faydi

Sa prestation a alors convaincu le jury de la finale qui lui a décerné deux prix : le prix du Public et le prix du Jury.

Sa thèse en 180 mots

Younes a travaillé pendant trois ans sur le classement pour la résistance mécanique du chêne par méthodes vibratoires et par mesure des orientations des fibres. Il s’est prêté, à nouveau, au jeu et résume son sujet en 180 mots.

« Les constructions en bois connaissent un essor rapide au cours de ces dernières années en raison de leur aspect écologique et esthétique. Les ossatures en bois ne se limitent plus à des maisons ou des constructions de tailles moyennes mais vont jusqu’à des édifices colossaux comme le stade de Nice ou bien le grand auditorium de la Maison de la Radio. Il demeure, néanmoins quelques obstacles, pour une large commercialisation du bois destinée pour cette application. Le classement mécanique par machine est l’une des problématiques phares qui reste à étudier davantage en particulier pour les essences de feuillus qui sont présents en quantité considérable en France. C’est dans cette perspective que la présente thèse s’inscrit. En effet, cette étude a pour but de développer un modèle et une technique de mesure à partir de l’orientation des fibres capable de mesurer les propriétés mécaniques des feuillus et en particulier le chêne de qualité secondaire.  L’enjeu majeur est d’arriver à considérer l’ensemble des défauts de chaque planche influençant sa mécanique. »

Retour en vidéo sur sa prestation en 2016 pour #MT180s

A lire aussi

Ecole doctorale

Une structure dédiée à l’encadrement des doctorants

L’école doctorale 432 « Sciences des métiers de l’ingénieur », dirigée par Fodil Meraghni, occupe une place de premier plan dans le dynamisme de la recherche. Elle intègre depuis 2015 six laboratoires du Cnam (Conservatoire national des arts et métiers).

Le rôle de l’école doctorale est essentiel. En premier lieu, elle prend en charge l’organisation et le suivi de la formation des doctorants, en lien avec les équipes de recherche qui les accueillent. La priorité est de s’assurer de la qualité du travail des doctorants et de l’encadrement des thèses. Elle a également pour mission de suivre le devenir des docteurs. 

L’école doctorale s’appuie sur 26 unités de recherche, dont 14 sont rattachées à Arts et Métiers.
Cinq grands champs thématiques sont à l’honneur :

  • Mécanique du Solide et Matériaux 
  • Fluides et Énergétique  
  • Conception et Industrialisation
  • Mathématiques, Informatique et Systèmes
  • Ingénierie pour la Santé

Elle compte actuellement quelque 350 doctorants, qui contribuent directement aux problématiques scientifiques et technologiques portées par les unités de recherche. Dans la plupart des cas, ils participent à des travaux de recherche partenariale, en lien avec des entreprises.

Le bureau de l’école doctorale est composé de :

  • Florence Dumard : chargée de gestion du doctorat
  • Claude Roy : chargée des procédures de soutenance

De plus, chaque campus Arts Métiers comprend au moins un responsable scientifique local du doctorat (RSLD) et un correspondant administratif du doctorat (CALD).

Plus d'informations ?

Dernières actualités

L’Usine extraordinaire, une opération d’intérêt général

L’usine du futur est prête p

Actualité, Entreprise, Innovation

Se démarquer sur le marché du travail avec un double-diplôme franco-allemand.

Témoignage, International

L'Open Access Week 2019, du 21 au 27 octobre, est un événement international qui permet à la communauté scientifique d'en apprendre davantage sur les bénéfices du libre accès aux résultats des travaux de la recherche, de partag

Actualité

Arts et Métiers, et plus particulièrement l'institut de Laval et le laboratoire de recherche le

Actualité, Recherche