Arts et Métiers et l’ENSIM renouvellent leur partenariat

Visuel de la signature du partenariat
Actualité

Former des ingénieurs militaires d’infrastructures était l’objectif du partenariat initié en 2011 par Arts et Métiers et l’ENSIM.
 

Pari réussi puisque la convention entre les établissements est aujourd’hui renouvelée.
Le ministère de la Défense, représenté par le SID* démontre ainsi la confiance en l’excellence des formations Arts et Métiers.

Dans le cadre de ce partenariat, Arts et Métiers, via son campus d’Angers, et l’ENSIM* (implantée sur le même site), poursuivent leur volonté de former tous les ingénieurs militaires d’infrastructures (IMI) du SID*, au même titre que les ingénieurs civils, avec l’obtention du diplôme d’ingénieur des Arts et Métiers.

Focus sur le cursus ingénieurs militaires d’infrastructure (IMI)

La formation des ingénieurs militaires d'infrastructure est dispensée sur 4 années. Après réussite au concours commun avec les Arts et Métiers, les élèves suivent une année de formation militaire initiale dans l’une des 3 armées. Les trois années suivantes, les élèves-officiers suivent leur scolarité au sein d’Arts et Métiers et à l’issue de ce cursus sont titulaires du diplôme d’ingénieur Arts et Métiers. Une fois diplômé les ingénieurs militaires d'infrastructure sont affectés au SID* (service d’infrastructure de la Défense) et occupent  des emplois d'encadrement et de conception dans tous les secteurs de l'infrastructure : bâtiment, routes, ports, aérodromes, voies ferrées, réseaux…

Quelques chiffres clés

Depuis la 1re convention signée en 2011 Arts et Métiers a diplômé 23 Ingénieurs militaires de l’infrastructure (IMI) avec un taux de réussite de 100 % et 40 IMI sont en cours de formation sur les 3 années.

Une convention en lien avec la stratégie d'Arts et Métiers

Le renouvellement de cette convention intervient dans le cadre de la stratégie de l’établissement de poursuivre le développement de son réseau d’établissements partenaires.
Il s’agit ainsi de la 5e convention signée, en quelques mois, par Arts et Métiers.

Cette signature a eu lieu le 30 novembre en présence de Laurent Carraro, directeur général d’Arts et Métiers et de l’ingénieur général Jean Servière, directeur central adjoint du service d'infrastructure de la Défense et directeur de l’ENSIM.
"Le SID est particulièrement fier de poursuivre l’aventure et d’être un partenaire solide d’Arts et Métiers. Les résultats obtenus par les premières promotions d’IMI diplômés des Arts et Métiers, lors de leur affectation initiale dans le service, montrent que la formation dispensée est parfaitement adaptée aux besoins du ministère de la Défense", précise l’ingénieur général Jean Servière.
Pour Laurent Carraro, "Le renouvellement de ce partenariat vise à assurer l’accès aux ingénieurs militaires d’infrastructures à une offre de formation de grande qualité au même titre que les ingénieurs civils. C’est un honneur pour nous de former l’ensemble des ingénieurs militaires du ministère de la Défense qui nous accorde sa confiance. Ce partenariat trouve tout son sens dans la stratégie de l’établissement de développer le réseau Arts et Métiers Partenaires afin de mieux répondre aux enjeux industriels soulevés par l’Industrie du Futur". 

À propos du Service d’Infrastructure de la Défense (SID) et de l'ENSIM

* Depuis 2005, le ministère de la Défense dispose d’un unique service ministériel référent en matière d’infrastructure et d’énergie. Le SID soutient ainsi l’ensemble du domaine immobilier du ministère sur le territoire français, en outre-mer, à l’étranger et en opérations extérieures (OPEX). Rattaché au secrétariat général pour l’administration (SGA), le service est implanté au plus près des forces assurant un soutien infrastructure de proximité.

*Née d’un partenariat entre le ministère de la Défense et Arts et Métiers en 2011, l’ENSIM, l’école nationale supérieure des ingénieurs de l’infrastructure militaire, forme de jeunes ingénieurs militaires d’infrastructure (IMI) de carrière. Intégrés au sein du service après 4 années d’études militaires et scientifiques, les aspirants du jeune corps d’officier débuteront leur carrière par la mise en pratique de leurs connaissances si particulières

Dernières actualités

Intégrer les besoins des entreprises dans le parcours académique des étudiants c’est chose faite avec le Challenge InnovAM (Innover avec Arts et Métiers).

Actualité, Entreprise, Innovation, Vie étudiante

Le saviez-vous, Arts et Métiers propose de suivre le Programme Grande Ecole en cursus militaire !

Témoignage

Retrouvez les mentions d'Arts et Métiers dans la presse du 6 au 12 décembre.

Actualité