Création d'entreprise et développement d'activités (CREDA)

CREDA

Ingénieur généraliste, cursus étudiant, expertise de 3e année en Création d'entreprise et développement d'activités (CREDA).

Cette expertise a été créée en 2006 pour aider les élèves qui souhaitent développer et valider un projet professionnel dans les domaines :

  • du Développement d’activités en entreprise (technique et économique, management d’entreprise, management de projets innovants et conduite du changement),
  • de la Création d’Entreprise (ou Reprise).

Entreprendre est un état d’esprit. Nous souhaitons la plus grande diversité des projets mais aussi de personnalités afin de révéler les talents de demain. Un voyage d’étude à l’étranger est organisé chaque année par les élèves pour développer les qualités de leadership de chacun.

Objectifs

  • Permettre aux porteurs de projets (étudiants) de développer et de valider leur projet de création (création ex-nihilo, reprise)
  • Permettre aux étudiants "intrapreneurs" de développer des activités nouvelles dans les entreprises

Programme

Le programme pédagogique (150 heures) est divisé en deux modules principaux développés ci-dessous à travers 11 thèmes. L'originalité de la formation repose sur l'implication de l'étudiant au sein même des enseignements : le projet de création ou industriel constitue le champ d'application des connaissances et des outils acquis (pédagogie active).

Module 1 : Formation à l'entreprise

Ce module permet de mieux appréhender l’influence que peuvent exercer, sur une organisation, les facteurs macro environnementaux mais aussi individuels :

  • Gestion d’entreprise (15h, management des coûts, interprétation de bilans et de comptes de résultat d’entreprise, simulation sur le projet de création),
  • Psychologie du porteur de projet et Créativité (15h, entretien individuel, méthodes de créativité, impacts sur le projet),
  • Ingénierie et prévention sociale par le droit et l’éthique (15h, responsabilité sociale de l'entreprise, droit du travail),
  • Protection industrielle (15h, élaboration d’un contrat, dépôt d'un brevet, d'une marque)
  • Management des risques (15h, projets, professionnels, financiers).

Module 2 : Environnement de l'entreprise

Ce module est principalement dédié à l’élaboration et au développement de la future entreprise, de l’activité nouvelle ou de l’organisation : compréhension du marché potentiel, conception du produit/service, conception de l'organisation, élaboration et simulation d’une activité rentable techniquement et économiquement :

  • Construction du projet et de l’innovation (30h, analyse de la valeur, analyse fonctionnelle, processus d’innovation, méthodes de conception du marché potentiel, du produit/service, de l’organisation, SADT, business plan, business model),
  • Techniques financières / financement de l’entreprise (15h, aides, banques, business angel, capital-risqueurs, simulation)
  • Marketing (15h, stratégique et opérationnel)
  • Les clés de la réussite (9h, les bonnes pratiques du dirigeant d’entreprise ou d’un manager),
  • Gestion de son environnement (15h, passage de l’acte de création à celui de dirigeant d’entreprise)
  • Communication et publicité (15h, supports multiples)

Le corps enseignant est constitué d'enseignants-chercheurs, d’avocats, de consultants et de chefs d'entreprise.

Modalités d’évaluation

La pédagogie s’appuie sur la constitution de groupes de travail au sein de l’expertise. Un contrôle continu individuel est réalisé sur les études de cas. Celles-ci sont directement issues des projets de création portés par les élèves et les projets des entreprises partenaires.

Projet de création et/ou stage industriel

Les stages de fin d’études des expertises Creda (PA11 et PA14) mêlent deux approches conjointes et riches en expériences : les milieux industriels et l’écosystème des Start-ups.

Stage Industriel Creda « Bras droit »

Objectif : Aborder toutes les dimensions de l’Entrepreneuriat et de l’Intrapreneuriat Entreprise de toutes tailles
Direction, Ingénieur d’affaires,
Bureau d’études, Marketing, Production, Achat…

Projet Creda « In Situ »

Objectif : Etre capable de concevoir, de construire et de mener son projet de création ou de reprise grâce aux méthodes et outils enseignés.
L'intégration d'éléments techniques, économiques, culturels, au sein du projet permet aux étudiants d'appréhender et d'éprouver la complexité d'un projet de développement.


Selon l'expertise choisie, les périodes et durées des stages diffèrent, offrant une multitude de possibilités à l’étudiant postulant en Creda (en France, à l’étranger) … Celui-ci est en mesure d’élaborer et de réaliser véritablement un parcours original.
Les élèves devant effectuer un semestre supplémentaire ou une césure (six mois), intégreront l’expertise PA11 ou PA14 du semestre suivant.

PA11 – Creda ou PA14 – Creda décalé ?

Deux profils d'étudiants sont admis sur candidature en Creda :

  • Les porteurs d'un projet de création d'entreprise (ou de reprise, par exemple l’entreprise familiale),
  • Les étudiants ayant la fibre entrepreneuriale avec un projet professionnel bien défini et qui se destinent aux métiers du management en entreprise après l’expertise CREDA.

Selon son avancement dans le cursus Arts et Métiers, l’élève choisit l’expertise PA11 (24 places) ou PA14 (semestre décalé – 24 places).
Il a le choix entre 3 possibilités :

  • Option 1 : Porteur de projet
  • Option 2 : Développeur d’Activités en entreprise
    - Je choisis mon projet d’expertise - PJE09 et,
    - Je choisis mon stage SFE10
  • Option 3 : Creda Entreprise. Dès mon entrée en Creda, la formation Creda me propose d’accompagner une entreprise partenaire (dans la limite des entreprises disponibles) pour le développement d’une ACTIVITÉ sur la période (Expertise - PJE09 + SFE10)

Les élèves ingénieurs "porteurs d'un projet" doivent réaliser un stage Bras Droit obligatoire d'une durée de 12 semaines minimum qui a lieu durant la période d'été entre la deuxième et troisième année ; cette période constitue la première partie du SFE10 (voir schéma directeur ci-dessous).
Durant l'expertise, l'élève construit et développe son projet de création, puis le déploie durant son PJE09 (projet d'expertise semestre 9) et son SFE10 In Situ (Projet de Fin d'Etude, 12 semaines).

Les élèves ingénieurs se destinant aux métiers du management en entreprise réalisent un stage Bras Droit SFE10 d'une durée de 6 mois maximum.

Pour les élèves devant effectuer un semestre supplémentaire ou une césure (six mois), les voeux 2A sont annulés et remplacés par les voeux 2C.
Remarque : Les candidats déjà admissibles en Creda lors des Voeux 2A doivent impérativement remplir les voeux 2C pour être à nouveau admis en Creda.

Modalités d’affectation

La sélection se fait en 3 étapes :

1) Rédaction du dossier de création

Ce dossier permet au candidat porteur d’un projet de création de mieux appréhender et de structurer son projet d’entreprise. Les résultats d'enquêtes sommaires portant sur le potentiel du projet peuvent être présentés selon un canevas proche d'un mini business plan. La présence de nombreux "manques" (cases blanches) permet au porteur du projet de mesurer le reste de travail à fournir durant le cursus Creda.
Ou du dossier de motivation
Dans le cas d’un élève sans projet (à remplir à la place du dossier de création), ce dossier a pour objectif d'amener l'étudiant à réfléchir sur son projet professionnel et sa fibre entrepreneuriale.

2) L'entretien individuel

Cet entretien réalisé par les Correspondants Entrepreneuriat de chaque campus de l'ENSAM. Il a pour objectif de mesurer le niveau de motivation des candidats pour l'expertise Creda. Ce moment privilégié permet aux candidats porteurs d'un projet ou pas d'exprimer leur esprit entrepreneurial.
Le candidat choisit son expertise (PA11 ou PA14) et l’option retenue. Il l’indique clairement au correspondant Entrepreneuriat.
Il est à noter que seuls les motivations et le sérieux des candidats sont pris en compte. Les expertises Creda ne font pas appel au classement de l’école.

3) Le dépôt des voeux

Le choix définitif par l'étudiant de l’expertise Creda se fait lors des voeux 2A.
(Voeux 2C pour les étudiants en semestre supplémentaire)

  1. Dépôt d’un dossier de motivation (en première année mais non obligatoire) pour un candidat très motivé auprès du correspondant : toute l'année,
  2. Dépôt du dossier de création/reprise ou de motivation (en deuxième année) auprès du correspondant Entrepreneuriat : clôture mi-décembre,
  3. Entretien individuel dans chaque centre pour tous les candidats ayant déposé un dossier : Janvier (sinon il faut le réclamer !) : dès le dépôt de votre dossier,
  4. Commission nationale : Mi-décembre
  5. Publication de la liste des élèves admissiblesen Creda mi-décembre (avant le dépôt des voeux 2A par les élèves).
  6. Confirmationde l'intérêt pour Creda via le dépôt des voeux 2A en ligne en 2ème année (Creda doit être obligatoirement mis en 1er voeux) : début janvier

Contact

Patrice Dubois - Responsable des expertises PA11 et PA14

Mots clés

Création /reprise d'entreprise, développement d'activités, gestion d'entreprise, management des couts, psychologie du porteur de projet, créativité, ingénierie, prévention sociale, droit, éthique, contrat, brevet, management des risques, construction du projet, conception du produit nouveau/service, organisation, structure, gestion de projet,  processus d'innovation, analyse de la valeur, analyse fonctionnelle, business plan, business model, techniques financières, financement, aides, banques, business Angel, capitaux risqueurs, simulation, communication

Après CREDA

Nombreux sont les étudiants à créer leur entreprise dès la sortie de l'école. Durant l'année 2015-2016, sur une population de 47 élèves, 15 ont décidé de passer à l'acte de création.
Pour ceux souhaitant réaliser un parcours plus classique, l’insertion professionnelle est assurée dès la fin de CREDA :
• 1/3 trouvent un emploi avant leur sortie de l’école, 2/3 dans les 2 mois qui suivent l’obtention du diplôme,
• Le revenu moyen annuel des étudiants qui sont sortis de Creda est de 42.000 euros en France
Les diplômés se dirigent vers les métiers du conseil, la finance, le marketing, l’industrie…

Dernières actualités

L’Usine extraordinaire, une opération d’intérêt général

L’usine du futur est prête p

Actualité, Entreprise, Innovation

L'Institut de Conseil et d’Innovation en Formations Technologiques (ICIFTech) d'Arts et Métiers a produit, dans le cadre du projet Accens, un module de formation accessible aux enseignants du secondaire et du supérieur.

Actualité, Innovation

Emmanuelle Dorsival, élève en 2e année et présidente de GaSole Cluny revient sur le voyage humanitaire 2019 de l’association Gadzarts Solidaire.

Actualité, Vie étudiante

Retrouvez les mentions d'Arts et Métiers dans la presse du 8 au 14 novembre 2019.

Actualité