Incubateur : favoriser l’émergence d’entreprises d’avenir

visuel 1 - entreprise

Structure dédiée aux créateurs d’entreprise, l’incubateur Arts et Métiers leur propose une vaste gamme de services. Un accompagnement adapté aux différentes étapes du projet, de sa mise en œuvre à son développement.

Hébergement et espace de co-working, accès à des réseaux d’experts, participation au financement, formations, petits-déjeuners et ateliers thématiques, suivi individualisé, accompagnement technique avec les laboratoires d’Arts et Métiers… Les services proposés par l’incubateur de l’établissement offrent de multiples opportunités pour affiner et concrétiser son projet entrepreneurial.

100 entreprises créées en sept ans

Créé en 2010, il a permis, en sept ans, la création de 100 entreprises. Un succès qui s’explique par la méthodologie suivie par l’équipe de l’incubateur. En amont du processus de sélection, celle-ci rencontre le ou les futurs dirigeants, et analyse les profils et la complémentarité de leurs compétences. Elle détermine ensuite, selon le stade d’avancement, les aspects à approfondir pour présenter le dossier au jury du comité d’incubation.

Une fois intégrés dans l’incubateur, les entrepreneurs peuvent accéder à l’ensemble des laboratoires de l’école pour le développement, la conception et les tests de faisabilité technique. Ils sont également mis en lien avec un réseau d’experts pluridisciplinaires et d’entrepreneurs, qui couvrent l’ensemble des besoins : commercial, marketing, soutien à l’innovation, banque, finance et comptabilité, assurance et protection sociale, juridique, stratégie. Le réseau anime également des formations, favorisant des échanges concrets entre les professionnels et les entreprises incubées.

Un pré-incubateur pour formaliser le projet

Si l’incubateur est propre au campus de Paris, l'objectif est que chaque campus dispose d'un tel dispositif.

D'autres campus Arts et Métiers participent à des structures communes. C’est par exemple le cas du campus de Lille : il accueille depuis plus de dix ans TONIC Incubation, qui apporte aux entrepreneurs issus de trois grandes écoles les réseaux, expertises et capacités de recherche de ces établissements : Arts et Métiers, l’École centrale de Lille et Skema Business School.

Par ailleurs, en 2016, Arts et Métiers a ouvert un pré-incubateur dédié aux jeunes diplômés qui souhaitent concrétiser leur projet de start-up. L’objectif est de les accompagner, pendant six mois à un an, dans la formalisation de leur projet et de les préparer à candidater à l’entrée de l’incubateur. Ils bénéficient notamment d’une formation spécifique, Création d’entreprises et clés du succès, et accèdent à un réseau entrepreneurial.

L’incubateur en chiffres-clés (décembre 2016)

  • Sept ans d’existence

  • 93 % de réussite

  • 115 projets présentés en comité d’incubation

  • 25 entreprises incubées en permanence

  • 100 entreprises créées

  • 700 emplois créés en CDI

  • 25 millions d’euros de fonds levés en sortant d’incubation

  • 10 millions d’euros de chiffre d’affaires réalisés en sortant d’incubation

Dernières actualités

La 45e édition des Grandes UAI (Union athlétique intergadzarique), se déroulera à Aix-en-Provence du 30 mai au 2 juin.

Actualité, Vie étudiante

Les relations avec les entreprises sont au cœur de la politique de format

Actualité, Entreprise

Thomas Roillet et Daniel Marin sont ingénieurs de recherche en génie électrique sur le campus Arts et Métiers de Lille, au sein du L2EP. 

Actualité, Recherche

Eric Semail, professeur des universités sur le campus Arts et Métiers de Lille au sein du L2EP, revient sur ses travaux de recherche en génie électrique et leurs applications concrètes.

Actualité, Recherche