Manager en gestion des énergies nouvelles (SYSPEC)

Management du changement et innovation durable

Proposé conjointement par deux écoles d’ingénieurs lilloises (Hautes Etudes d’Ingénieurs et Arts et Métiers), le Mastère Spécialisé® Manager en Gestion des Energies Nouvelles vous offre l’opportunité d’acquérir une spécialisation technique de haut niveau pour manager les énergies renouvelables solaires, éoliennes, marines et leur intégration dans les réseaux intelligents (smartgrids).

 

La formation vise à faire connaître et à approfondir les technologies permettant la transformation d’énergies renouvelables primaires en électricité et en chaleur, et particulièrement, les problèmes induits par le contexte multi-source primaire : éolien, solaire …, en association à des sources plus traditionnelles, comme le gaz et les réseaux électriques interconnectés de distribution.
Ce Mastère Spécialisé® est proposé conjointement par trois écoles d'ingénieurs avec le soutien du groupe EDF et du campus Euraénergie qui rassemble une quarantaine d’acteurs majeurs.
Il est inscrit au Registre National de la Certification Professionnelle depuis mai 2015 (Voir la fiche RNCP n°23006).

 

Atouts de la formation

  • Certification CARIF OREF N°84686 - Code NSF 227p - Gestion de l’énergie
  • Formation classée trois années consécutives par L’Étudiant pour le suivi des diplômés et pour sa grande qualité d’insertion professionnelle.
  • N°4 des meilleurs mastères en énergies renouvelables du classement Eduniversal 2020
  • Insertion professionnelle facilité : plus de 90% des diplômés ont un emploi de cadre en lien avec la certification six mois après leur diplomation.
  • Corps professoral composé de professionnels et d’experts du secteur de l’énergie
  • Fort partenariat industriel, gage de l'adéquation entre la demande des entreprises et la formation
  • Une formation adossée à la recherche du laboratoire L2EP

Objectifs pédagogiques

La formation s’appuie sur la plateforme technologique « Énergies Réparties » du campus de Lille présentant des moyens industriels innovants (simulateur de réseaux temps réel, émulateurs éolien, centrale photovoltaïque, mini centrale de petite cogénération, bancs moteurs et variateurs industriels, bancs de stockage, …). Il vise principalement à :

  • Former de jeunes ingénieurs généralistes aux concepts actuels de la gestion énergétique et de la supervision multi sources-multi stockage
  • Conférer à des chefs de projet l’aptitude pour concevoir, réaliser et exploiter des installations de production multi-énergies en leur donnant une connaissance globale du secteur d'activité et des équipements associés

Compétences acquises

Les cadres formés devront être capables d'évoluer dans les différents domaines que l'on trouve chez les gestionnaires d’énergies et chez les exploitants. Et plus particulièrement :

  • Évaluer des besoins et réaliser des diagnostics technico-économiques de systèmes existants
  • Préconiser des modifications avec des objectifs de développement durable et d’économies d’énergie en mettant en place le Management de l’Énergie dans l’entreprise
  • Concevoir tout ou partie de ces systèmes intégrant production, distribution, stockage et management.

Programme

Formation théorique (séquence académique) – 45 ECTS

400 heures de formation appliquée à des études de cas et visites de sites comprenant trois modules spécifiques et un mini-projet dispensés au sein du campus Arts et Métiers de Lille (d'octobre à mars).

Module 1 – Sources de production décentralisées : éolien, solaire et énergies nouvelles (110h – 12ECTS)

  • UE 1.1 : Systèmes éoliens (de la pale à la prise)
  • UE 1.2 : Systèmes solaires thermique et photovoltaïque
  • UE 1.3 : Production d’énergies nouvelles (Hydraulique, Énergies Marines Renouvelables, biomasse, méthanisation et  Systèmes hybrides multi-sources)

 A l’issue du module 1, le diplômé sera capable de :

  • Comprendre le fonctionnement et Maîtriser les solutions technologiques de production d’énergie décentralisée
  • Maitriser les outils pour concevoir un système de production d’énergie décentralisée
  • Proposer des critères technico-économiques de choix suivant un cahier des charges
  • Exploiter et maintenir une installation de production d’énergie décentralisée
       

Module 2 – Réseaux de transport, de distribution et stockage d’énergie : vers les Réseaux Électriques Intelligents (110h – 12ECTS)

  • UE 2.1 : Solutions d’énergie, récupération d’énergie fatale et Réseaux multi-fluides
  • UE 2.2 : Réseaux de transports et de distribution électrique
  • UE 2.3 Stockage énergétique et Services Système

A l’issue du module 2, le diplômé sera capable de :

  • Comprendre le fonctionnement des réseaux de Transports et de distribution d’énergie électrique en présence ou non de production décentralisée
  • Dimensionner un réseau ainsi que ses protections pour une application donnée
  • Identifier l’impact de la production décentralisée sur les réseaux
  • Dimensionner et choisir une solution de stockage afin de proposer un service système dans le cadre d’un cahier des charges
        

Module 3 – Management de l’énergie (110h - 12ECTS)

  • UE 3.1 : Méthodologie d'amélioration continue (Plan-Do-Check-Act) - Mesures et contrôle des consommations - Outils de pilotage énergétique Temps Réel - Revue et Audit énergétiques
  • UE 3.2 : Solutions d’apports d’énergies : réseaux, énergies Fatales et renouvelables
  • UE 3.3 : Consommation optimale de l’énergie : Équipements « Smart Energy Automation »

A l’issue du module 3, le diplômé sera capable de :

  • Appliquer une méthodologie d'amélioration continue afin de préparer et accompagner un Audit énergétique certifié ISO 50001 et mettre en place le Management de l’Énergie dans l’entreprise (Mesures et contrôle des consommations, Pilotage énergétique Temps Réel).
  • Identifier des équipements à consommation optimale de l’énergie suivant l’environnement de travail (matériels à hauts rendements, économes en énergie et dispositifs permettant la Maîtrise de la Demande en Énergie).
  • Définir un Plan d’actions de solutions d’énergie intégrant architectures énergétiques globales (Réseaux électriques et multi-fluides, Energies Primaires, Fatales ou Renouvelables) ainsi que Gestion optimisée des équipements.

Module 4 – Mini projet Production et Management de l’Énergie (70h – 9ECTS)

Formation pratique (séquence industrielle) – 30 ECTS

Stage opérationnel de six mois en entreprise d'avril à fin septembre.
Réalisation ou suivi d'un projet donnant lieu à la rédaction d'une thèse professionnelle.

Calendrier

  • Candidature en ligne à partir de début février 2019
  • Entretiens de sélection : à partir de mars
  • Formation théorique : octobre à fin mars
  • Mission professionnelle : avril à septembre

Validation

Contrôles continus des connaissances et des acquis d’apprentissages, examens écrits et soutenance d’une thèse professionnelle devant un jury.

Exemples de thèses professionnelles

  • Gestion et échanges de services énergétiques multi-acteurs de centres commerciaux Groupe AUCHAN
  • Analyse de l'efficacité énergétique du "cooling" dans le tunnel sous la manche EUROTUNNEL
  • Études et suivi de l’insertion de l’hyrdolienne SABELLA sur l’ile d’Ouessant – ERDF
  • Développement/test du contrôle commande et de sécurité de l’éolienne off-shore – NENUPHAR WIND
  • Analyse des données de production des systèmes de stockage d'énergie sur des centrales insulaires photovoltaïques en exploitation - EDF EN
  • Développement et étude technico-économique de projets éoliens – MAÏA Eolis
  • Étude de faisabilité de la mise en œuvre d’un réseau de chaleur dans un sous-quartier avec comme source principale les énergies renouvelables - Ville de Valenciennes
  • Mise à niveau des plans de crise liés à la distribution de l'électricité – ERDF
  • Analyse stratégique des marchés de l’énergie et modélisation – RTE
  • Audit énergétiques dans le cadre de la mise en place de l'ISO 50001 du groupe SUEZ
  • Mise en place du Système de Management de l’énergie de l’usine ASCOMETAL Leffrinckoucke
  • Efficience Énergétique du Campus PASTEUR Lille – mesures multi fluides et supervision

Débouchés

En majorité les diplômés intègrent des grands groupes et leurs filiales dans les secteurs des énergies traditionnelles, fatales ou renouvelables (solaire, éolien …) et de l’efficacité énergétique, mais aussi dans des PME et des collectivités locales.

Le manager en gestion des énergies nouvelles interviendra dans tous les  domaines industriels soucieux des économies d’énergie. Il pourra assurer les missions suivantes :

  • Chef de projet et responsable de centres de recherche, capables de concevoir et de réaliser des installations de production multi-énergies
  • Ingénieurs spécialistes, responsables de centres opérationnels, susceptibles d’exploiter des installations de production multi-énergies et d’effectuer la supervision de ces systèmes
  • Responsables opérationnels, capables d'animer et de mettre en place le Management de l’Énergie dans une Petite ou Moyenne Entreprise (PME), ou de prendre la responsabilité de gestion optimisée des énergies et équipements dans une Grande Entreprise
  • Conseillers auprès des décideurs institutionnels en matière de choix technologiques face à un contexte économique ou sociétal donné

Soutiens industriels et institutionnels

Groupe EDF (EDF R&D, EDF EN, ERDF, RTE, EDF Optimal Solutions), le campus Euraénergie - ATEE association Technique Énergie Environnement – le pôle d’excellence régional ENERGIE 2020 – le pôle de recherche MEDEE sur la Maitrise Énergétique des Entraînements Électriques – Cluster d’entreprises régionales apporteuses de solutions pour l’efficacité énergétique PM3E, Maïa Eolis

Partenaires académiques

Co-accréditation avec l'École des Hautes Études d’Ingénieur de Lille

Niveau requis

  • Diplôme d'ingénieur ou d'université (Bac +5)
  • Bac +4 avec au minimum trois années d’expérience professionnelle
  • Diplôme étranger équivalent
  • Par dérogation L3 ou M1

Admission et Informations pratiques

Admission : candidature en ligne à partir de début février 2018

Coût : 11 500 € non assujettis à la TVA * + 75€ de frais de dossier. 
Des modes de financement individuel et de prise en charge sont étudiés suivant le statut de chacun.
Possibilité de prise en charge partielle des frais de formation par les Pôles Emploi, le Fongecif, un parrainage d'entreprise.

Lieu : campus Arts et Métiers de Lille. Certains cours peuvent avoir lieu dans les locaux des autres partenaires académiques à Lille.

Langue du programme : Français

Crédits ECTS : 75

En savoir plus

Philippe Degobert, Directeur du programme : ms-syspec.lille@ensam.eu, Tél. + 33 (0)3 20 62 27 53 / + 33 (0)3 20 62 21 63
école nationale supérieure d'arts et métiers
chapeau
6000
students
diplome
2000
graduating students per year
Fiole
14
Laboratories
Partenaire
170
international partners
Groupe d'étudiants assis par terre devant un campus

Last news

Professor Francisco Chinesta, professor at Arts et Métiers and director of ESI’s scientific department, was awarded the silver medal of the French National Center for Scientific Research (CNR

News, International, Research

The Alumni Association of Arts et Métiers, in partnership with the school Arts et Métiers Institute of Technology, organized a world-class conference on the theme “Industry 4.0, Paradigm shift” in Shanghai in October 2019.

News, International

A world leader in consulting and digital transformation, CapGemini partners with Arts and Métiers  and Dassault Systems to train its employees in PLM (Product Lifecycle Management) tools to prepare

News, Business

On October 24th 2019, Arts et Métiers and Tongji University organised an international seminar at Tongji University to celebrate the 10th anniversary of the signature of a Cooperation Framework Agr

News, International