"Le cursus en génie industriel correspondait à mon projet professionnel"

Usine témoignage Hugo V
Témoignage

Hugo Virchien, ingénieur de spécialité en génie industriel, promotion 2012

Depuis le lycée, Hugo Virchien avait pour objectif d’intégrer une école d’ingénieurs, pour accéder à des métiers impliquant des compétences à la fois techniques et de gestion.

"Après un DUT de génie mécanique et productique qui m’a apporté des bases, j’ai voulu élargir ma formation à l’ingénierie industrielle dans son ensemble. Le cursus en génie industriel proposé par Arts et Métiers correspondait à mon projet professionnel."

Hugo_VirchienUne implication durable dans l’entreprise

Le choix d’un cursus par apprentissage répondait à plusieurs motivations : « La possibilité de m’intégrer véritablement dans une entreprise, l’occasion de m’impliquer sur des projets plus longs et responsabilisants, et les opportunités professionnelles permises par cette première expérience ». Hugo Virchien a ainsi suivi sa formation en alternance dans le même groupe aéronautique, mais dans deux divisions différentes. « Cela m’a permis de comprendre la mise en œuvre de la stratégie d’excellence opérationnelle de l’entreprise dans deux contextes distincts. »

Rigueur et autonomie

Pour Hugo Virchien, l’apprentissage a de nombreux avantages pour développer son savoir-faire et son savoir-être : « C’est d’abord de la rigueur, de l’autonomie et un rythme soutenu tout au long des trois années. Il faut être prévenu que ces années sont exigeantes. Ce mode de formation est désormais parfaitement reconnu et de plus en plus recherché par les entreprises. Les apprentis-ingénieurs sortent de l’école avec un diplôme d’ingénieur et au minimum un an et demi d’expérience : c’est un atout considérable ! »

usine témoignage Hugo Virchien

Dernières actualités

Faire voler un drone en apesanteur... C'est le projet porté par une équipe constituée d’élèves ingénieurs du campus Arts et Métiers de Lille qui vient de remporter le concours "Projet Parabole" du CNES.

Vie étudiante

A l’origine : une voiture ancienne de la marque Bignan à restaurer. Le bloc cylindre, le cœur du moteur, était trop endommagé pour être réparé.

Actualité

Arts et Métiers et l’Université de Corse Pasquale Paoli ont signé une convention de partenariat d’une durée de 5 ans, le vendredi 13 septembre 2019, permettant l’intégration de Paoli Tech, école d’ingénieur interne à l’universi

Actualité

Les territoires d’industrie font l’objet de rencontres dans le cadre d’ateliers-débats effectués dans 40 villes-étapes du «1er

Actualité, Entrepreneuriat, Entreprise, Innovation, International