Le réseau Arts et Métiers Partenaires : au service de l’innovation

Visuel présentant un homme en pleine activité d'usinage - crédit photo Stefan Meyer

Depuis 2014, Arts et Métiers noue des liens avec d’autres établissements à la pointe de la formation et de la recherche, qui partagent les mêmes objectifs : contribuer au dynamisme de la filière technologique et aux défis soulevés par l’industrie du futur.

Participer au développement des territoires

L’école a ainsi signé une convention de partenariat le 18 février 2016 avec l’ENSMM de Besançon (École nationale supérieure de mécanique et des microtechniques), le seul établissement en France à offrir une spécialisation en mécanique et microtechniques. Cette logique partenariale s’inscrit pleinement dans la stratégie d’Arts et Métiers : participer au développement économique des territoires, en s’associant à des établissements leaders dans leur domaine.

De multiples formes de coopération

Le réseau Arts et Métiers Partenaires, consortium d’établissements de l’enseignement supérieur et de la recherche, vise ainsi à mieux répondre aux enjeux d’innovation des entreprises. Les actions communes peuvent concerner l’offre de formation, mais également des coopérations scientifiques ou encore le développement international. Outre l’ENSMM, le réseau implique déjà l’ESFF (École supérieure de fonderie et forge), l’ENIM (École nationale d’ingénieurs de Metz) et l’Institut de Soudure, sur des spécialités de pointe offrant de large débouchés dans l'industrie.

Visuel présentant un homme en pleine activité de fonderie

Dernières actualités

Inventé et conçu à la fin des années 1970 par Xenakis, avec et pour les Percussions de Strasbourg, l’ensemble des six sixxens n’existait qu’en un seul exemplaire.

Actualité

Eloïse Minder et Maël Sombret, sont les premiers étudiants du Programme de Master orienté Rech

Actualité, Recherche

Depuis 2 ans, des élèves-ingénieurs du Programme Grande École travaillent à la reconstruction de la mythique voiture Delage V12 Labourdette.

Actualité

A la fin de la 2ème année du Programme Grande École, les élèves de chaque campus peuvent participer au Prix  Mayoux-Dauriac.  A raison  d’un  prix  par campus  Arts  et  Métiers, il distingue l’élève qui, à l’

Actualité