Le LAMPA poursuit son développement de partenariat de recherche outre-Atlantique

Délégation Arts et Métiers_AMVALOR_Safran au canada
Actualité
Recherche

Courant février, une délégation composée de Franck Morel directeur du LAMPA, laboratoire implanté sur le campus d'Angers, de Daniel Bellett, délégué régional d'AMVALOR et de partenaires de l'entreprise Safran, était en mission à Montréal dans le cadre d'un développement partenarial entre le LAMPA, Safran et l'Ecole Polytechnique de Montréal.

Développer des partenariats de recherche : une nécessité pour répondre aux besoins des entreprises

Cette mission à Montréal s'inscrit dans le cadre d'une collaboration forte menée depuis plusieurs années avec l'entreprise Safran, grand groupe industriel et technologique français, présent au niveau international dans les domaines de l’aéronautique, de l'espace et de la défense, et le développement d'actions communes entre le LAMPA et l'Ecole Polytechnique de Montréal. "Nous envisageons de monter un partenariat sur le long terme entre nos équipes de recherche du LAMPA et celles de l'école Polytechnique de Montréal. Nos équipes sont complémentaires et nos projets de recherche seront construits autour de sujets d'intérêts partagés, explique Franck Morel, directeur du LAMPA.

Notre partenariat permettra de répondre plus particulièrement aux besoins précis d'entreprises, comme Safran, sur des sujets traitant par exemple du dimensionnement en fatigue de pièces moteur (aube de turbine, ailette) ou encore par des chargements à des fréquences élevées, conclut Franck Morel.

La délégation a également rendu visite à Etienne Pessard, enseignant-chercheur au LAMPA et actuellement accueilli en CRCT (Congé pour Recherches ou Conversions Thématique) par les professeures Myriam Brochu et Annie Ross au sein du laboratoire d'Analyse Vibratoire et de Mécanique des Matériaux de l’Ecole Polytechnique de Montréal. Etienne Pessard y mène des recherches pour développer une nouvelle méthode d'essai pour caractériser les matériaux, méthode qui intéresse fortement l'entreprise Safran. Des actions communes pour la poursuite de son projet sur la fatigue vibratoire sont ainsi à l'étude. (voir l’article d’octobre 2019).

A cette occasion, Mohamed Larbi Sentissi, étudiant à l'Ecole Polytechnique de Montréal, a soutenu sa maîtrise en lien avec le CRCT d'Etienne Pessard qui en est le co-directeur de recherche et dont Franck Morel était membre du jury. Sa thèse portait sur le développement d’une méthodologie d’essais de fatigue vibratoire HCF pour les métaux. Cette thématique est actuellement renforcée par l’embauche en février d'un étudiant, Yanis Balit, en post-doc à l’Ecole Polytechnique de Montréal en partenariat avec Arts et Métiers et Safran sur "l'effet de gradient et de surface sur la tenue en fatigue des métaux sollicités en flexion vibratoire".

Une collaboration de longue date avec l'entreprise Safran

Deux thèses sont actuellement en cours au sein du LAMPA. Depuis octobre 2017 Vincent Argoud en thèse Cifre travaille sur la "sensibilité de la limite de fatigue aux gradients de microstructure et de contrainte : application aux dentures d’engrenage en acier soumis à des traitements thermochimiques". Et, depuis juillet 2019, David Melle, Ingénieur de Recherche en mécanique des matériaux chez Safran, mène une thèse en parallèle de son travail sur "l'impact de l'intégrité de surface de pièces aéronautiques issues de fabrication additive LBM (Laser Beam Melting), parachevées ou non, sur la durée de vie en fatigue". 

La fabrication additive par fusion laser, est un procédé qui permet la fabrication de pièces innovantes avec des formes complexes en une seule opération à partir de fichiers 3D C.A.O. L'enjeu de ce procédé réside dans "la qualité et la fiabilité des produits, cela passe notamment par la maîtrise des états de surfaces, explique Martine Monin, Responsable du service Mécanique des Matériaux et Ingénierie des Surfaces.

Cette visite ouvre ainsi la porte à de nouveaux projets de recherche communs. Elle illustre les possibilités pour le laboratoire de nouer des partenariats internationaux dont l'objectif sera de répondre aux besoins des industriels et leur apportant des solutions pour lever des verrous technologiques.

Dernières actualités

Les équipes Arts et Métiers et celles du site 

Actualité, Entreprise, Recherche

Simon Poujade est consultant en amélioration continue chez Kaizen Institute.

Actualité, Témoignage